Le magazine


L'Exposition universelle de 1937 vue par ses contemporains

lundi 22 mai 2017

Partager sur :

La clôture des candidatures pour l’organisation de l’Exposition universelle de 2025 a lieu ce lundi 22 mai 2017.  La France, qui a déposé son dossier depuis plus d’un an, accueillait pour la dernière fois cette manifestation en 1937.  

L’exposition des arts et techniques dans la vie moderne ouvre ses portes au public le 25 mai 1937, à Paris. Au-delà des innovations techniques comme le train ou la voiture électrique, cette édition reste marquante par l’affrontement des idéologies communiste, fasciste et pacifiste qu’elle met en avant à la veille de la seconde guerre mondiale. En témoignent les photographies des pavillons du IIIe Reich et de l’URSS qui se faisaient face de chaque côté de la place de Varsovie.

C’est également pour cette exposition que Picasso exécute l’un de ses plus célèbres tableaux, Guernica, qui est conservé au Reina Sofia de Madrid. Réalisée à la demande des représentants de la République espagnole, cette œuvre, qui connut un accueil mitigé, est devenue depuis un symbole de l’horreur de la guerre.
 

Guernica, Pablo Picasso, Espagne, Madrid, Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia - (C) Succession Picasso - Gestion droits d'auteur ; photo (C) BPK, Berlin, Dist. RMN-Grand Palais / Alfredo Dagli Orti

 

Deux bâtiments construits à l’occasion de l’exposition de 1937 sont encore visibles : le Palais de Chaillot ainsi que le Palais de Tokyo qui abrite dans son aile Est le Musée d’Art moderne de la ville de Paris et la fameuse Fée Electricité de Raoul Dufy.

Nous vous proposons un aperçu de cette manifestation largement photographiée par ses contemporains au travers d’archives que vous pouvez retrouver dans notre banque d’images.

Voir aussi l'exposition Pitié et terreur chez Picasso, le chemin vers Guernica, Musée Reina Sofia jusqu'au 4 septembre 2017