Le magazine


L’élégance d’une impératrice : Joséphine

mercredi 14 décembre 2016

Partager sur :

  • Robe Empire datant de 1810-1815
    Robe Empire datant de 1810-1815
    Photo (C) RMN-Grand Palais (musée des châteaux de Malmaison et de Bois-Préau) / Franck Raux

Restaurer, exposer de fil en aiguille l’histoire d’une garde-robe prestigieuse.

Dans le cadre de l’exposition « Dans les Armoires de l’impératrice Joséphine » au Château de Malmaison, nous avons rencontré Céline Meunier, conservatrice du patrimoine en charge de l’exposition et Marie-Flore Levoir, restauratrice du patrimoine spécialisé dans le textile afin de connaitre tous les détails sur le travail préliminaire à mener avant le Jour J !

Quatre années de préparation ont été nécessaires pour permettre au public d’admirer les plus belles toilettes de l’Impératrice, de sa fille Hortense ainsi qu’une collection inédite de costumes féminins du Premier Empire.

Une des étapes essentielles est l’évaluation et la planification du travail de restauration à effectuer sur les différents textiles. Prévoir le retour des vêtements afin d’organiser les différentes actions à conduire autour des robes.

Avant de commencer la rénovation, la restauratrice réalise un travail de recherche et d’analyse pour retracer la vie de la robe. Elle analyse les fils et les coutures, ce qui lui permet de dater approximativement les opérations qui ont été faites sur le textile.

N’ayant à disposition aucun document écrit ni aucune représentation, ces traces permettent de mettre à jour les transformations de la robe. Il n’est pas facile de savoir si la robe a été restaurée ou non puisqu’elle a souvent été portée et que des modifications ont pu être apportées au fil du temps. Après une analyse détaillée et approfondie, la conservatrice et la restauratrice se concertent pour décider des modifications à porter au vêtement afin qu’il soit fidèle à l’original.

Dans le cas de la collection des costumes du Château de Malmaison, une attention particulière a été portée aux plus belles robes qui seront exposées sur des mannequins uniques crées sur mesure. Le travail de la restauratrice se poursuivra après l’évènement car les différentes manipulations faites sur les robes pour les exposer impliqueront une dernière intervention.

Pour découvrir cette collection exceptionnelle, rendez-vous du 7 décembre 2016 au 6 mars 2017 au Château de Malmaison

À découvrir

Picasso-Méditerranée 2017-2019
Autour des collections
Picasso-Méditerranée 2017-2019
mardi 25 septembre 2018
De l'Europe du Sud à l'Afrique du Nord en passant par la Turquie, entre 2017 et 2019, de nombreuses expositions sont consacrées à...
voir l'article
Mon truc en plumes, plumes de zoiseaux !
Autour des collections
Mon truc en plumes, plumes de zoiseaux !
mercredi 16 novembre 2016
Le Musée du Quai Branly met à l'honneur l'art des plumassiers précolombiens : on y découvre notamment la symbolique de la plume...
voir l'article
La vélocipédomanie, Alfred Darjou, Compiègne, musée de la voiture
Inspirations et produits
Saviez-vous que le vélo n'a que 200 ans?
jeudi 22 février 2018

Depuis près de deux siècles, nos rues sont envahies de curieux engins qui imposent le partage de l'espace public aux piétons....
voir l'article