Le magazine


Jean-Baptiste Leroux vous ouvre les portes du château de Versailles

jeudi 24 mai 2018

Partager sur :

  • Grille du château de Versailles et Trianon de Jean-Baptiste Leroux
    Grille du château de Versailles et Trianon de Jean-Baptiste Leroux
    Photo (C) Collection Jean-Baptiste Leroux / Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Jean-Baptiste Leroux
  • Grille du château de Versailles et Trianon de Jean-Baptiste Leroux
    Grille du château de Versailles et Trianon de Jean-Baptiste Leroux
    Photo (C) Collection Jean-Baptiste Leroux / Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Jean-Baptiste Leroux
  • Grille d'honneur du château de Versailles, côté ville de Jean-Baptiste Leroux
    Grille d'honneur du château de Versailles, côté ville de Jean-Baptiste Leroux
    Photo (C) Collection Jean-Baptiste Leroux / Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Jean-Baptiste Leroux
  • Le château de Versailles, côté parc, vu du parterre d'eau de Jean-Baptiste Leroux
    Le château de Versailles, côté parc, vu du parterre d'eau de Jean-Baptiste Leroux
    Photo (C) Collection Jean-Baptiste Leroux / Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Jean-Baptiste Leroux

Jean-Baptiste Leroux a tout particulièrement porté son regard sur les splendeurs du domaine de Versailles. De l'aube au crépuscule, le photographe-promeneur arpentant les allées, nous dévoile les splendeurs du parc et du domaine de Versailles et Trianon. Accompagnées de textes de Mic Chamblas-Ploton, journaliste Art de vivre et auteur de livres sur l’histoire des jardins, ces photographies nous restituent la magie de ces lieux.

 

Les bosquets

Les bosquets des Dômes, de la Girandole et de la Colonnade de Jean-Baptiste Leroux

(C) Collection Jean-Baptiste Leroux / Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Jean-Baptiste Leroux

Ne pas suivre la perspective centrale mais découvrir Versailles d’un bosquet à l’autre, la Salle de Bal, le Bosquet de la Reine, la Girandole, la Colonnade, les Dômes, l’Encelade, les Bains d’Apollon, le Théâtre d’eau, les Trois Fontaines… est un sublime voyage à travers l’histoire et les plaisirs de la fête.

 

Les Grandes eaux

Le Bassin d'Apollon, vue de dos, le réservoir d'eau, le bassin de Latone et le bassin d'Apollon, vue de face de Jean-Baptiste Leroux

(C) Collection Jean-Baptiste Leroux / Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Jean-Baptiste Leroux

Depuis le réservoir, jusqu’aux gerbes d’eau en forme de fleurs de lys, aux parterres d’eau, au Bassin de Latone, au Grand canal, et aux différents bassins situés dans les allées parallèles à la perspective centrale. Chaque année, les Grandes Eaux Musicales, les Jardins Musicaux et les Grandes Eaux Nocturnes font revivre ces fontaines royales...

 

Le parc de Versailles de l’aube au crépuscule

Le bassin d'Apollon, le parterre et le bassin de Latone, vue de l'Orangerie et vue du château de Versailles, de Jean-Baptiste Leroux

Photo (C) Collection Jean-Baptiste Leroux / Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Jean-Baptiste Leroux

Avec un éclairage sur la symbolique de l’image que veut donner de lui le Roi Soleil (en 1700, la chambre du roi remplace le salon central, au centre du château, et se retrouve sur l’axe de la course du Soleil) et sur les jeux de perspectives imaginés par le paysagiste Le Nôtre.

 

Versailles antique et amoureux à travers sa statuaire

Apollon du Belvédère et la figure de la Dordogne, Apollon Pothos au bassin du Miroir d'Eau, L'amour taillant son arc dans la massue d'Hercule et les statues du bassin d'Apollon de Jean-Baptiste Leroux

Photo (C) Collection Jean-Baptiste Leroux / Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Jean-Baptiste Leroux

Le plus grand musée du monde de la statuaire de plein air, avec Apollon, Vénus, Jupiter, Junon, Bacchus, les quatre éléments, les quatre saisons…

 

Les quatre saisons de Versailles

L'étang et la tour de Marlborough au Hameau de la Reine, le colombier du Hameau de la Reine sous la neige, le Temple de l'Amour du Petit Trianon et le parterre de Latone un après-midi d'automne de Jean-Baptiste Leroux

Photo (C) Collection Jean-Baptiste Leroux / Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Jean-Baptiste Leroux

Fleurs, nuages, feuilles d’automne… le parc invite à vivre les saisons avec émotion.

 

Le potager du Roi

La statue de Jean-Baptiste de La Quintinie, les serres, les pêchers et les pommiers du Potager du roi, de Jean-Baptiste Leroux

Photo (C) Collection Jean-Baptiste Leroux / Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Jean-Baptiste Leroux

Aménagé pour la table du Roi par La Quintinie et devenu terre de travail des étudiants de l’Ecole nationale supérieure du Paysage, le potager du roi est un terrain de culture imaginatif et original. On peut même y acheter ses légumes et ses fruits.

 

Le Dragon des Eaux

Le bassin du Dragon de Jean-Baptiste Leroux

Photo (C) Collection Jean-Baptiste Leroux / Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Jean-Baptiste Leroux

Avec ses ailes de vagues il s'enfonce dans les flammes des bassins aménagés par le soleil au milieu de son royaume en détresse pour illuminer les fêtes dont il enivre ses gens

La vapeur de son haleine métallise les brandons qu'il utilise à construire des nids pour ses descendants et des caves pour les perles qu'il veut semer des naufrages et des incendies sur l'eau

Né dans un lac de cratère en traversant les nuages il s'élève jusqu'aux astres les plus proches qu'il parcourt à la recherche de gemmes où se lisent les secrets de l'humidité fertile

La rouille de ses écailles se dépose sur les feuilles dans les allées qui émergent du brouillard et des fumées tandis que la Lune laisse place au matin grelottant sur les berges des canaux

Quant aux filets de sa bave ils tendent sur les chemins des pièges pour attirer les enfants et les amants qu'ils recouvrent de chamarres en leur donnant des idées pour aller au bout du monde

Il les prend sur ses épaules dans la chaleur de ses plis et déploie devant leurs yeux les forêts et les rivages les montagnes et les îles la fontaine de Jouvence et les vignes du Parnasse

En monnayant l'or du temps il distribue sur les plages l'écume de sa beauté marchand de sable il dispense le sommeil aux angoissés et des rêves très précis qu'ils pourront réaliser.

 

Michel Butor

pour Jean-Baptiste Leroux

 

À consulter sur l’Agence Photo :

 

Regards de Jean-Baptiste Leroux sur Versailles

À découvrir

Sainte Véronique, patronne des photographes
Autour des collections
Sainte Véronique, patronne des photographes
samedi 04 février 2017
C'est à la fin du XIXème siècle - ayant tout d'abord été protectrice de la corporation des fabricants de lin et des lingères - qu'elle...
voir l'article
Mai 1968 et les mouvements sociaux de 1967-1968 en Allemagne
Autour des collections
Mai 1968 et les mouvements sociaux de 1967-1968 en Allemagne
jeudi 03 mai 2018
Il y a 50 ans, la France entamait une période de manifestations étudiantes et de grèves générales d’ampleur inédite, donnant lieu à l’un des...
voir l'article
Les Portes de la nuit de Marcel Carné (1946), Raymond Voinquel, Charenton-le-Pont, Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine
Inspirations et produits
Paris Métro Photo
vendredi 10 février 2017
Une histoire chronologique de la photographie à travers l'épopée du métro l'un des symboles de l'identité de Paris. De...
voir l'article