Le magazine

60's - L’avènement du rock

mercredi 31 janvier 2018

Partager sur :

Autodafé des 45 tours d'Elvis, Johnny Hallyday interdit de se produire dans plusieurs villes, les Kings bannis des USA, à la fin des années 50, ça va mal pour le rock. Nous continuons notre retour sur l'histoire du rock, à travers nos images.

Mais le genre n'a pas dit son dernier mot et conquiert l'Europe et surtout le Royaume Uni dans les années 60, grâce à des nombreux groupes et figures de légende. Cependant, il faudra attendre l'avènement des Beatles pour reconquérir l'Amérique.

 

► Les Beatles, les quatre garçons dans le vent 

Les Beatles en coulisse à la BBC Old Paris Cinema par Harry Hammond

 (C) Victoria and Albert Museum, Londres, Dist. RMN-Grand Palais / image V&A Museum

John Lennon a déclaré « Rien ne m’a vraiment touché jusqu’au jour où j’ai entendu Elvis. S’il n’y avait pas eu Elvis, il n’y aurait pas eu les Beatles » et quel drame cela aurait été… Liverpool, 1957. John Lennon a 16 ans et forme les Quarrymen avec Paul McCartney. George Harrison arrive en 1958 puis Stuart Sutcliff. Les Fab Four se renomme les Beatles – Mélange de beat, rythme et beetle, scarabée. Un succès et la beatlemania commence, le phénomène Beatles conquiert le Royaume-Uni, réconcilie le rock et l’Amérique puis s’empare du monde entier dans une folie incontrôlée. En 1969, John Lennon quitte le groupe – une certaine Yoko Ono est concernée… - mettant fin au Beatles. Chacun des membres continue leur carrière en solo. Puis le rêve de voir le groupe se ressouder un jour, est perdu le jour où John Lennon est assassiné le 8 décembre 1980. Légendaire dans la culture populaire, c’est la musique des années 60 par excellence.

The Beatles – Hello, Goodbye 

 

► Frank Zappa, l’ « American Composer »

"The Mothers of Invention" : Frank Zappa par Abisag Tülllmann

 (C) BPK, Berlin, Dist. RMN-Grand Palais / Abisag Tüllmann

Musicien, guitariste, chanteur, compositeur, producteur et réalisateur, Frank Zappa était un artiste prolifique au succès phénoménal, particulièrement en Europe, qui a commencé en 1966 avec son groupe Mothers of Invention. Sa musique est faite de nombreuses expérimentations, s’écartant des sentiers conventionnels et touchant à de nombreux genres. Du système éducatif aux institutions religieuses, Zappa critique la société dans ses paroles et défend ardument la liberté d’expression. Entre esthétisme de la musique et simplicité pure du rock, les morceaux de Zappa ne sont jamais achevés, l’artiste n’hésitant pas à faire de nouveaux arrangements en plein concert. Le 4 décembre 1993, Frank meurt d’un cancer de la prostate. En1994, un astéroïde est nommé Zappafrank et en 1995, il entre au Rock and Roll Hall of Fame. Encore aujourd’hui, de nombreux hommages musicaux sont organisés en son honneur.

Frank Zappa – Hungry Freaks, Daddy 

 

► Mick Jagger , le perfomer du rock

Mick Jagger par Felicitas Timpe

 (C) BPK, Berlin, Dist. RMN-Grand Palais / image BSB

Mick Jagger est l’un des chanteurs les plus célèbres du rock, indissociable de son groupe, The Rolling Stone. A 18 ans, alors qu’il vient d’achèter des albums de rythm’n’blues, il rencontre Keith Richards sur le quai d’une gare. A partir de là, ils commencent à jouer ensemble et ne quittent plus. Ils sont même surnommés les « Glimmer Twins » (les jumeaux éclatants). Les Rolling Stones deviennent un groupe de légende, leur logo est l'emblème absolu du rock et est connu de tous. Mick Jagger, chanteur et joueur d’harmonica, se révèle rapidement être une bête de scène. Son physique androgyne, son attitude outrancière et son sex-appeal font de lui une figure principale du groupe. Jagger est l’incarnation du rock, drogues incluses. En 2003, il est devenu Sir Michael Jagger, adoubé par le prince Charles. A plus de 70 ans, le groupe cartonne toujours et continue ses tournés de concerts, les papys du rock ne sont pas prêt de s’arrêter.

The Rolling Stone – You Can’t Always Get What You Want 

 

► Jimi Hendrix, le représantant du club des 27

Jimi Hendrix par Felicitas Timpe


(C) BPK, Berlin, Dist. RMN-Grand Palais / image BSB

Jimi Hendrix est considéré comme l’un des plus grands, si ce n’est le plus grand, joueur de guitare électrique. Novateur, révolutionnaire,  il était le gaucher qui jouait sur une guitare de droitier. Son talent lui vaut d’avoir été le guitariste des plus grands avant que Jimi décide de former son propre groupe, qui fera les premières parties de Johnny Hallyday en 1966. Concert après concert, Jimi assure le show jouant de la guitare avec les dents, dans le dos, allongé par terre ou faisant le grand écart. Jusqu’au 28 janvier 1970, lors d’un concert, Jimi Hendrix perd pied. Drogue ou rupture amoureuse, Hendrix, incapable de jouer correctement, débranche sa guitare et quitte la scène. Il mourut quelques mois plus tard à cause de l’alcool et des médicaments, après une carrière internationale de seulement 4 ans. Ainsi, il entre dans le club des 27, regroupant les artistes influents du rock et du blues qui sont morts à 27 ans – Janis Joplin, Jim Morisson, Kurt Cobain, et bien d’autres.

Jimi Hendrix – Bleeding Heart

 

► Johnny Hallyday, le boss de chez nous

Johnny Hallyday par Harry Hammond

(C) Victoria and Albert Museum, Londres, Dist. RMN-Grand Palais / image Victoria and Albert Museum

En 1958, chantant des reprises de ses idoles avec quelques copains  tels que Jacques Dutronc ou Eddy Mitchell au Golf-Drouot, Johnny Halliday est sifflé, hué, puis remercié. Il sort son premier album où son nom est mal orthographié ; ainsi est né Johnny Hallyday avec deux ‘y’. Ce disque est plutôt mal accueilli et il faudra attendre un peu avant qu’il connaisse le succès. En 1961 est organisé le Premier festival international de rock en France auquel Johnny participe et est même la vedette. Cet évènement à l’ambiance explosive lance véritablement le rock en France. C’est ainsi qu’il voit son nouveau statut de vedette confirmé, à seulement 18 ans. Plus de 79 albums, 57 ans de carrière, Johnny a su marquer plusieurs générations. Tout français connait au moins une chanson de Johnny et qu’ils aiment ou non, tous diront que c’était une légende, un chanteur culte, un rockeur né. Il est mort il y a quelques semaines des suites d’un cancer du poumon, à l’âge de 74 ans.

Johnny Hallyday – Quelque chose de Tennessee

À découvrir

50's - Les fondateurs du rock
Autour des collections
50's - Les fondateurs du rock
vendredi 10 novembre 2017
Si on associe souvent les fifties au rock'n'roll, c'est loin d'être la musique la plus écoutée au début de cette décennie.En 1950, le rock...
voir l'article
Jean-Baptiste Leroux vous ouvre les portes du château de Versailles
Autour des collections
Jean-Baptiste Leroux vous ouvre les portes du château de Versailles
jeudi 24 mai 2018
Jean-Baptiste Leroux a tout particulièrement porté son regard sur les splendeurs du domaine de Versailles. De l'aube au crépuscule, le...
voir l'article
livre l'Art de la photographie Citadelles et Mazenod
Inspirations et produits
L'art de la Photographie
mardi 18 octobre 2016
A quelques semaines de la 20e édition de Paris Photo, les éditions Citadelles et Mazenod rééditent en version brochée, L'Art de la...
voir l'article